Vivez une journée inoubliable à Ax 3 Domaines avec sa forêt protectrice de Bonascre, ses vues panoramiques du Saquet et le vallon liberté des Campels.

Skirail : le bon plan pour partir au ski

Aller hop, ce matin on se lance : destination ski à Ax 3 Domaines, c’est un super plan, en plus, c'est la station en Ariège la plus proche et la plus facile d’accès depuis Toulouse. Dire que nous étions tous les deux dans le métro, il n'y a même pas 2 heures, et là, arrivés à Ax-les-Thermes, on monte dans la télécabine qui nous dépose au pied des pistes. C’est Bastien qui m’a offert le billet skirail qui combine le train et le forfait de ski.

Le meilleur itinéraire pour découvrir les 3 domaines d’Ax

Mon amoureux a passé sa première étoile ici, il connaît la station par cœur. Sur le télésiège, il me montre le début du parcours de ce matin : le secteur Campels, avec la plus longue piste bleue de la station : la Savis

Après 1 heure de ski sur les étendues toutes blanches, on n’a vu qu’un seul des 3 domaines ! On remonte vers le Saquet, les sommets scintillent à perte de vue. Après quelques descentes, Bastien va se chauffer les cuisses sur la Tute, une sacrée piste noire ! Moi je reste au snow-park. Ambiance électro : j’adore.

En revenant, il m'amène au restaurant d'altitude, un petit chalet au milieu des pistes de ski, on mange en terrasse, c'est tellement romantique… J’y resterais bien, il fait vraiment trop bon au soleil !

Descente nature dans les sapins

Je suis Bastien sur le 3ème domaine : sur la piste Fontfrède, en forêt, c’est tranquille, c’est le silence, la neige nature, quelques traces d’animaux, on est comme seul au monde. Virage de fous sur la piste qui ramène à la station, mon chéri accélère, je ne me laisse pas semer !
A fond sur la Pylône, dernière piste rouge de la journée, puis tout schuss sur la longue piste bleue Bonascre longée de sapins qui nous ramène à la station. Bastien tente quelques sauts sur les bosses créées par les canons à neige.

Pied de pistes bien vivant

On s'installe à nouveau à la terrasse d'un restaurant en pied de pistes, On se pose pour un petit goûter. D'ici, on voit les petits bouts de chou accrochés au télécorde, le jardin des neiges et même la mascotte de l'école de ski, ils sont vraiment trognons !!! C'est l'heure des remises des médailles, c'est vraiment chouette de les voir si fiers d'eux, applaudis par leurs parents et moniteurs.

Bastien part faire une dernière piste, j'en profite pour lui faire une surprise, je vais lui offrir une descente en snake-glisse pour les prochaines vacances. En discutant avec Michel, l’accompagnateur, il m’a suggérée un cadeau insolite pour la Saint-Valentin : un dîner en restaurant d’altitude et une descente de nuit à la frontale …. J’ai hâte de revenir.

Les pieds dans l'eau thermale

En redescendant dans la cité thermale, il nous reste 30 minutes avant de prendre le train. A la sortie des télécabines, un nuage de vapeur attire notre attention… halte incontournable aux bassins de l’Axéenne pour se tremper les pieds dans l’eau thermale la plus chaude des pyrénées, "ça fait du bien" !