Papa m’a dit que j’avais tout mélangé quand j’ai raconté à mamie au téléphone qu’on allait voir des loups dans la réserve d’Orlu ! En fait, ce n'est pas ça. On va d’abord faire une vraie randonnée dans la réserve, même qu’on ira avec un âne et pas avec des loups, et après, on ira voir des loups, mais ils sont dans un parc. Papa m’a bien expliqué la différence entre le parc et la réserve parce que j’avais pas tout compris…

Ce matin, je suis la première levée et le petit déj. est déjà installé quand maman et papa arrivent dans la cuisine. J’amène le biberon de Léo dans son lit pour qu’il soit de bonne humeur. Maman me demande d’arrêter de courir partout avec mon sac à dos, mon bâton de marche et tout mon équipement de randonneuse. Je ne peux pas, je suis trop contente !

Balade dans la Réserve Nationale d'Orlu

A peine arrivée au parking, je vais tout de suite voir les ânes. J’essaie de faire un gros plan avec mon appareil mais ce n'est pas facile d’avoir le haut des oreilles. David nous explique comment on doit marcher avec Framboise, l’ânesse avec qui on va aller dans la réserve. Elle est gourmande alors il ne faut pas qu’on la laisse s’arrêter pour manger l’herbe sur les côtés du chemin. Je ne pensais pas que les ânes des Pyrénées étaient aussi grands, elle m’impressionne Framboise. Je laisse papa prendre sa longe. David est d’accord pour qu’on monte sur son dos, mais chacun notre tour avec Léo et pas pendant toute la rando, sinon Framboise sera trop fatiguée.

Ça monte dès le début mais on est au frais au milieu des grands arbres. Ça fait du bruit l’eau du torrent juste à côté. Maman me montre une borne toute rouillée : il y en a 9 dans toute la réserve, elles sont en acier et c’est les enfants de la vallée qui les ont dessinées ! J’aimerai bien les voir ces enfants parce que je ne sais pas quel animal est dessiné là. Je bois un peu dans ma gourde et c’est reparti !
 

Rencontre avec un Vacher

Ça y est, on sort de la forêt, y a des grosses vaches partout avec leur cloche, ça fait un tintamarre, je ne vous dis pas. Moi, j’ai la trouille, je reste derrière papa. « Regarde, y a le berger ! », « Moi, c’est Raymond et je ne suis pas berger, mais vacher », « ha d’accord, et tu fais quoi là ? », « Je peins des colliers pour mes bêtes », « moi aussi, j’adore peindre », « viens voir mes peintures dans ma cabane si tu veux »… « Waouh, tu dors là, la nuit ? », « oui, enfin pas tous les soirs », « Raymond, j’peux prendre une photo de toi dans ta cabane s’il te plait ? »…

Raymond est trop cool, il m’a donné un bout de saucisson, cela tombe bien c'est l'heure du pique-nique. On se régale avec ce bon fromage de montagne même si Raymond a expliqué que ses vaches, c’est pour les steaks… C’est qui, qui siffle comme ça ? C'est  une marmotte, là en face ! Elle s’est mise sur ses pattes arrières, même Léo la voit, elle est trop belle, il y a même des bébés, des marmottons. Elles font des galipettes et ça fait rigoler mon petit frère, du coup, on rigole tous ensemble !
 

Des Isards dans les jumelles


Aller je veux voir les loups maintenant !  Qu’est-ce qu’ils regardent tous les randonneurs, là-bas ? Des zi quoi ? Des isards », « Madame, je peux voir dans tes jumelles ? », « appelle-moi Thérèse, bien sûr que tu peux regarder dans la lunette, ne change pas les réglages, d’accord ? », « on dirait un peu comme un chamois, non ? », « c’est vrai, mais dans les Pyrénées, on les appelle des isards »…

Avec maman, on finit la descente jusqu’à la voiture en faisant une petite partie de cache-cache derrière les arbres et les rochers sur le bord de la piste. Léo, lui, il dort sur le dos de papa. Les au revoir avec Framboise sont interminables, une dernière photo et on se quitte : je reviendrai c’est promis, et on ira jusqu’au refuge d’En Beys cette fois ! 

La Maison des Loups

On arrive enfin à la Maison des Loups ! La fille à l’entrée m’a mis un tatouage en forme de patte de loup sur le bras, j’adore. Le nourrissage commence. Ils ont l’air tout doux mais en fait, le monsieur qui leur jette les pattes de canards nous explique bien qu’il y a un chef dans la meute et que c’est le chef qui mange en 1er et qu’il y a qu’une seule louve qui peut avoir des petits. Loups d’Europe, loups d’arctiques, loups y es-tu ? Mes préférés c’est les loups du Canada ! Après, on va voir les 3 petits cochons et Léo ne veut plus quitter les petites chèvres. « Viens voir les gros poissons Léo ! », « c’est déjà l’heure du goûter les enfants, on vous offre une pâtisserie, ça vous dit ? », « Youpi, c’est trop chouette les vacances ! ». On se régale d’une tarte aux myrtilles, et maman nous prend en photo devant la cascade avec nos langues toutes violettes.

Les activités à Orlu : Akrobranch d'Orlu, Observatoire de la Montagne, Azaret…

Pendant que Léo va jouer aux aventuriers à l’Akrobranch d'Orlu avec maman (oui, enfin c’est la clairière des Pitchouns pour les 2 ans), je vais acheter des cartes postales avec papa à L’observatoire de la Montagne. On y retrouve la madame Thérèse de ce matin à l’accueil ! Je choisis les cartes avec des animaux, il y en a même une avec l’ours des Pyrénées. Je demande à Thérèse pourquoi on n’en a pas vu ce matin, alors elle nous raconte toute l’histoire... et… c’est long… alors je les laisse discuter avec papa et je regarde les beaux livres dans la boutique. Heureusement, maman et Léo viennent me sauver car ils ont fini leurs aventures.

Comme je suis un peu curieuse, je vais voir la drôle de poupée à l’entrée de la maison juste à côté. Elle s’appelle Azaret, et nous invite dans sa forêt des sons. Ça nous intrigue avec maman… mais comme il est tard et qu’on n'a pas envie de voir Léo craquer parce qu’il est trop petit pour faire plein de trucs dans la même journée, maman et papa décident qu’on reviendra demain. Moi, j’ai encore la patate ! Dans ma tête, y a plein d’images : marmottes, Raymond, isard, cascade, loups, Thérèse, Azaret, forêt, rochers, fromages, saucisson, vaches, ours…dans la voiture, bercée par les virages de la petite route de montagne, je sens que mes yeux se ferment. Il parait que l’altitude, ça fatigue… en tout cas, c’était trop bien cette journée.